Quelles Mesures Contre Le Surendettement ?

Quelles Mesures Contre Le Surendettement ?

Combien de temps faudra-t-il attendre avant d'assainir le marché du crédit ?

lire cet article sur le credit revolvingPas évident de s'imaginer notre civilisation totalement affranchie du crédit au vu notre niveau de dépendance. Et pour cause, ce schéma nous est présenté comme le seul capable d'assurer la croissance et, en définitive, la paix civile et sociale. S'attaquer au crédit et à la pratique de l'usure, c'est s'en prendre à ce qui a donné la possibilité de faire sortir de terre certains vestiges de notre héritage culturel, mais aussi à l'excellence de nos fleurons industriels qui se réjouissent de figurer parmi les plus importants recruteurs du pays. Si le propos n'est pas de désavouer le fondement même de l'endettement, la prolifération du prêt à la consommation et ses conséquences désastreuses sur les familles est cependant un phénomène beaucoup plus inquiétant.

Ce qui pose problème dans le prêt revolving

Qu'il s'agisse d'un crédit hypothécaire pour l'achat d'une habitation ou d'un emprunt professionnel, certaines formes d'emprunts sont incontournables pour la réalisation de projets importants. La demande de prêt personnel est souvent nécessaire lorsque l'épargne des ménages ne suffit plus pour acheter une nouvelle voiture ou pour des travaux de rénovation. En soi, le crédit n'a pas à être dénoncé lorsqu'il permet de concrétiser un projet précis et vraiment utile pour un individu ou pour un groupe (si toutefois le taux d'intérêt est raisonnable). Si le dossier du demandeur est sérieux et qu'il présente en plus les documents demandés pour persuader son banquier, il ne devrait pas avoir trop d'inconvénients à lever des fonds. Un système est pourtant la cible des associations de défense des consommateurs : les réserves d'argent. Ces types de crédit favorisent clairement les dérives, en premier lieu à cause de leurs taux d'intérêt beaucoup trop élevés (avoisinant les 20% la plupart du temps), mais surtout en raison de leur système de réserve qui se renouvelle au fil des remboursements. Les détenteurs en font généralement usage pour acheter dans les commerces grâce à une carte de crédit assortie, ou pour se constituer une réserve de disponible En savoir plus sur la reserve d'argent cas d'imprévus. Là où il y a danger, c'est que ces cartes constituent une formidable incitation à toujours plus dépenser, sans se soucier du niveau de remboursement en retour. Si le gouvernement a mis en place un léger encadrement de cette pratique avec les lois Hamon et Lagarde (sans trop de contraintes pour les organismes de crédit), c'est bien sur la voie de l'abolition pure et simple que devront se diriger les pouvoirs publics dans un futur proche.

En cas d'interdiction, les organismes de prêt devront adapter leurs offres en remplaçant le crédit renouvelable par un prêt personnel à taux moins excessif.

Et si les sociétés de crédit fermaient le robinet du crédit, quelles seraient les alternatives ?

D'abord, l'arrêt du prêt renouvelable serait une mauvaise nouvelle pour la grande distribution et du commerce plus globalement. Ceci s'explique par le fait que beaucoup de consommateurs achètent leurs biens d'équipement avec du crédit revolving. Si les banques refusent d'ouvrir leurs offres de crédit personnel à de plus petits montants (en compensation de la suppression de la réserve d'argent), il sera très difficile de les contraindre à le faire.
Des alternatives devront alors rapidement être mises en place.

L'idée première serait de faire en sorte que l’État vienne épauler les associations de commerçants pour qu'elles lancent leur propre organisme de financement. Ce service serait soutenu par l’État et proposerait des offres de prêt personnel entre 500 et 2000 euros pour chaque client qui exprimerait la volonté de payer à crédit ses achats. Sa gestion pourrait être confiée à une entreprise semi-privée ou alors déléguée à une société externe et les responsables décideraient eux-mêmes des objectifs à suivre. En cas de mise en place, il est possible d'imaginer que les clients se voient attribuer une carte de crédit associée à leur prêt, mais exemptée de réserve d'argent. Le rassemblement des professionnels du marché permettra de doter cette structure financière d'une puissante force de frappe, pour leur propre intérêt et aussi celui des clients.

La deuxième solution consisterait à financer les plate-formes de crédit entre particuliers qui existent déjà, voire de créer une plateforme publique qui ferait office d'intermédiaire entre les investisseurs et les emprunteurs. L'objectif est de connecter d'un côté des investisseurs en recherche d'un placement intéressant avec, d'autre part, des emprunteurs qui désirent financer un projet précis. Le taux d'intérêt payé par l'emprunteur correspondrait au rendement du capital de l'investisseur. Le développement d'un tel réseau est largement réalisable au niveau technique. Toutefois, et pour que le grand public adhère à ce projet, une importante campagne marketing devra être menée.


La troisième solution serait que le gouvernement mette en place directement une entreprise publique spécialisée dans le prêt à la consommation. Le point positif d'une telle initiative, c'est que les capitaux investis seraient bénéfiques dans l'économie de tous les jours au lieu d'alimenter la spéculation sur les marchés boursiers.

Newsletter

Make sure you don't miss any interesting products and promotions from us by joining our newsletter program. We will keep you updated.

Quick Links

Click on the links below to access our highlighted pages:

▪ About Us
▪ Uniform Fabric
▪ Ready-Made Uniform
▪ Contact Us

Contact us

No.34-2, Jalan SS15/4C, Subang Jaya, 47500 Selangor, Malaysia.

  • Phone: +603 - 5887 8487
  • Mobile: +6012 - 989 0035

Catalogues

Fabric Catalogue

Uniform Catalogue

Oren Sport Catalogue